Ciméo, agence pour l'eau

agence pour l'eau en montagne

06 42 55 92 70 agence@cimeo.eu

Qui sommes-nous ? Que faisons-nous ?

cimeo est un bureau d'études de géographie, positionné à la croisée des bureaux d'études techniques et des agences de consultants ou d urbanisme. Il accompagne les territoires de montagne dans leurs projets de développement, particulièrement en gestion de l’eau. En croisant différentes approches : géographique et environnementale, urbanistique, hydrologique et technique, économique et sociale, règlementaire et juridique... cimeo assure une vision globale et à long terme. Ce faisant, ses travaux anticipent les évolutions du climat en montagne et les nécessaires adaptations des territoires pour des territoires de montagne vivants et habités toute l’année. Suivant de près l’actualité juridique, cimeo accompagne les collectivités en anticipant la compétence Eau issue de la loi NOTRe.

Intervenant aux côtés des acteurs aussi bien publics (collectivités et groupements) que privés (sociétés, associations, particuliers) cimeo propose :
- Assistance à maîtrise d’ouvrage thématique ou globale, ponctuelle ou pluriannuelle 
- Etudes et expertises
- Animation et accompagnement de projets utilisant des outils participatifs de concertation, d’analyse multicritères
- Elaboration de dossiers règlementaires (loi sur l’eau, études d’impact…)

Connecté avec les milieux universitaires aussi bien qu’avec les instances de démocratie locales, cimeo se positionne à l’interface entre le monde précis et conceptuel de la recherche et celui actif et en prise avec la réalité des décideurs.

Implanté dans les Hautes Alpes, son champ d'action couvre toutes les zones de montagne .

Proximité sur le terrain et très bonne connaissance des milieux de montagne, réactivité et adaptabilité sont les atouts majeurs de cimeo

Actualités

  • Voeux 2018

    Vœux 2018

    Des projets solides et lumineux pour 2018, dans la complémentarité des talents de chacun...

  • construction d'une centrale hydroélectrique face à la Grave

    Loi Montagne acte II

    le texte adopté définitivement le 21 décembre 2016 permet des avancées mais reste timide sur des sujets environnementaux clés comme la protection des milieux aquatiques et l'adaptation au changement climatique (ref. loi n° 2016-1888 du 28 décembre 2016).

« Alpage de Dormillouse » ©Marion Douarche